bandeau banane

Tout est vert autour du Crabe sous la varangue. Les arbres de la forêt et les vanilles qui grimpent inlassablement vers le ciel. Au milieu de ce vert cocon, une vieille case créole s’est parée de rose, réhabilitée en chambre d’hôtes par Catherine et Juanito, maîtres des lieux.

Catherine a vécu une partie de son enfance dans l’est de la Réunion, roulé sa bosse de décoratrice sur les plateaux de cinéma et de publicité après des études d’architecture intérieure et design à Paris. Juanito est natif de saint Joseph, a crapahuté sur les pentes du volcan, plongé dans les eaux fraîches de Langevin ou dans les rouleaux indomptés de Vincendo, pêché sur les falaises hostiles et superbes de cette côte sud si sauvage. Un “changement d’air ” de 5 années en métropole pour “voir comment c’est là-bas”.

Par un après-midi d’automne, leurs chemins se croisent à l’aéroport d’Orly, à destination de la Réunion.

7 ans, des voyages, un mariage et trois enfants plus tard, “Le crabe sous la varangue” ouvre ses portes en juillet 2011 paré de découvertes déco péï et de souvenirs de voyages. Morceaux de vie sur les murs bleuïs ou pourpres. L’Asie entre par une porte, l’Inde s’asseoit à la table d’apéro, l’Afrique danse sous la varangue pendant que dans les marmites mijote le cari, rissolent les brèdes, cuit le fruit à pain, grille le poisson… sur le feu de bois. L’air est doux, la lune est montée au dessus du pied de zévi, il n’y a plus qu’à attendre le petit matin pour se réveiller avec le chant des oiseaux et se régaler des confitures et yaourts maison à la vanille.

Et pourquoi pas aller découvrir les entrailles du volcan en suivant Juanito accompagnateur en montagne qui vous délivrera quelques secrets sur les pittoresques tunnels de lave. Une immersion authentique et haute en couleurs.